L

Le principe de sagesse est basé sur la connaissance psychologique de soi

LE POUVOIR DU SEXE

Apprendre à manier cette énergie merveilleuse du sexe, signifie devenir une âme de la création...

LA LOI DU KARMA



La loi du Karma est la loi de la justice divine, ils lient sagement et intelligemment l'effet à sa cause. Les torts et les douleurs passés amènent les chagrins et les souffrances, le bien passé nous donne la félicité et le bonheur.

QUALITÉ DE VIE

L'humanité vit des temps difficiles. L'homme s'est oublié de "Lui même", il commet des erreurs et ses conséquences sont la douleur et les maladies.

ÉSOTÉRISME

Saint Paul nous dit dans la Bible; “ Vous possédez un corps de chair et un corps spirituel”. Nous avons des pratiques pour que vous voyiez vous même sortir votre âme de votre corps physique...

Error message

  • Deprecated function: Function create_function() is deprecated in eval() (line 1 of /home/centroanael/public_html/modules/php/php.module(80) : eval()'d code).
  • Deprecated function: The each() function is deprecated. This message will be suppressed on further calls in _menu_load_objects() (line 579 of /home/centroanael/public_html/includes/menu.inc).
  • Deprecated function: implode(): Passing glue string after array is deprecated. Swap the parameters in drupal_get_feeds() (line 394 of /home/centroanael/public_html/includes/common.inc).
Cet être est-il coupable de l'imprudence de sa mère?

Vanessa

México

Aborto

Bonjour! Mon nom est Vanessa et je veux vous raconter mon histoire. À la court age de 16 ans j'en suis resté enceinte d'un garçon à qui j'aimais follement; quand je me suis rendu compte que j'avais un mois de grossisse j'ai veut me mourir, et que le monde allait contre moi, ma jeunesse finissait dans ce moment et mon auto-estime restée par les sols. Au raconter à mes amies elles m'ont suggéré l'avortement, toutes moins une. Je décidais me pratiquer l'avortement en étant consciente du mal, soit physique soit psychologique qui en viendrai. Je suis allez à la clinique à m'en pratiquer, je me rappelle tout comme s'il était hier: au arriver mon âme s'est tombée et le pleur envahit mon corps, je ne pouvais pas laisser de pleurer par le simple fait de que dans ce moment je finirais la vie d'un être sans défense et de mon propre sang.


Au baiser de la voiture mes jambes tremblaient; je suis entre dan la clinique plein de la peur, une infirmière se m'approchait et me demandait que je prenais place près à plusieurs filles qui feraient le même crime que moi. À l'arrive de mon tour mes pensés se mêlait avec mes sentiments et je me suis rappelé les paroles de ma meilleure amie: « Cet être est-il coupable de l'imprudence de sa mère? A lui et tu verras que si tu ne t'adaptes pas à lui, il aura familles qui lui voudront par sous toutes les choses, ou tôt ou tard vous arriverez à lui aimer comme tes parents le faisaient avec toi. »  Je  ne pouvais pas entrer au cabinet et sortir en criant de la clinique. Maintenant j'ai un beau bébé de 15 mois à qui j'aime et je donnerai la vie pour lui. Mon copain m'appuie et si Dieu veut nous nous marierons dans un an. Je sais que pas tous courent avec la chance d'avoir quelqu'un qui leurs appuie et aime, mais, pense le beaucoup et quand vous lisez ceci, fait conscience de que vous êtes ici parce que vos parents vous avez permettez. Merci amie pour aider à que mon fils naître et par l'immense appui.