L

Le principe de sagesse est basé sur la connaissance psychologique de soi

LE POUVOIR DU SEXE

Apprendre à manier cette énergie merveilleuse du sexe, signifie devenir une âme de la création...

LA LOI DU KARMA



La loi du Karma est la loi de la justice divine, ils lient sagement et intelligemment l'effet à sa cause. Les torts et les douleurs passés amènent les chagrins et les souffrances, le bien passé nous donne la félicité et le bonheur.

QUALITÉ DE VIE

L'humanité vit des temps difficiles. L'homme s'est oublié de "Lui même", il commet des erreurs et ses conséquences sont la douleur et les maladies.

ÉSOTÉRISME

Saint Paul nous dit dans la Bible; “ Vous possédez un corps de chair et un corps spirituel”. Nous avons des pratiques pour que vous voyiez vous même sortir votre âme de votre corps physique...

L'alcoolisme
Les effets nocifs de l

«Ecoutez-moi très bien étudiants gnostiques, au lumière du soleil ou de la lune, du jour ou de la nuit, avec le démon ALGOL il faut être RADICAL. l'alcool c'est très tricheur et tôt ou tard il nous donne le coup de poignard dans l'épaule» Samael Aun Weor
 

Dans le chemin de la vie l'être humain l'inconnu presque tout. Nous ne savons pas qui nous sommes, ni d'où est-ce que nous venons, ni quel est le but de notre existence.



Nous sommes conduit par les forces inconscientes qu'à travers de la publicité nous imposent coutumes, vices, désirs, etc. Notre propos c'est que l'être humain se connaît à soi-même et puisse se libérer dans ce monde faux et illusoire dan lequel nous vivrons et où n'est heureux personne. 
Il n'y a pas de nécessité de discuter largement sur les effets de l'alcool.

 

 

 

 

Son propre nom arabe (égal à l'étoile d'algol, qui représente la tête de Médusa, coupé par Perseo) veut dire simplement DÉMON. 

Et c'est effectivement un Démon ou esprit malveillant, quand il prendre possession de l'homme; ceci est évident et facilement vérifiable par ses effets, qui vont dés l'ivresse au delirium tremens et à la folie.




L'alcool s'origine aussi dans notre organisme, en étant éliminé par la peau les excès parce qu'il a une tendance vibratoire dissolvent qui détruit le tissus et le cellules nerveuses, lesquelles graduellement sont remplacés par cartilages.

L'alcool tendre à éliminer la capacité de penser dans une façon indépendante et de juger sereinement, puisqu'il stimule fatalement la fantaisie et affaiblit aussi le sens éthique et la liberté individuelle.


 

 

 

Les dictateurs et les tyrans, n'ignorent pas que c'est plus facile gouverner et slaviser à un peuple d'ivres qu'à un peuple d'abstèmes. En état d'ivresse des actes contre le décore et le sens morale sont faits. C'est aussi notoire l'influence de l'alcool sur les crimes.

Adolf Hitler Joseph StalinMao Zedong

L'alcool c'est la substance maligne que caractérise dans une façon intime les mondes enfers. Le fumée et les vapeurs de l'abîme sentent à alcool. L'axe fatal de la rue du samsâra est humidifie avec de l'alcool.


L'abominable vice de l'alcool a laissé derrière lui, centenaires de morts, fils tarés, rancunes et familles complètes désemparé. L'alcool a abêtit et dégénéré à la race humaine.


.: Etapes de l'alcoolisme.

 



- INITIATION.


La société a idéalisé le faux concept du machisme et se considère faussement qu'être un homme c'est avoir des vices comme l'alcool et la cigarette. Ceux faux concepts servent pour initier au jeun dans le vice de l'alcool, puisque le jeun veut imiter à ceux qui l'ont fait croire que sont machos et hommes.

L'être humain n'ai plus qu'un humanoïde intellectuel. Le véritable homme c'est le SURHOMME, c'est l'initie qu'éliminé tous ses défauts, transmue l'eau en vin et s'est devenu un apôtre. Hommes sont: Krisna, Buda, Jésus, les douze apôtres, Samaël, etc. Aussi le jeune s'initié dans le vice pour imiter à ses parents, par pression ceux-ci ou séduit par des amis.


Beaucoup fois le jeun arrive à l'alcool par déception amoureuse ou par une situation économique difficile. Beaucoup fêtes servent pour s'initier dans l'alcool comme Noël, les anniversaires, les carnavals, etc. Dans l'age mature le monsieur s'initie à cause de la morte d'un être aimé, la situation économique, une déception amoureuse etc.


Comme l'alcool ne peut pas être transformé dans le stomaque, l'organisme se résiste à travers du vomissement et malais parce que il n'est pas encore intoxiqué. Peu à peu l'humain oblige et enseigne à ses cellules et à ses atomes la nécessitée de l'alcool. L'alcool passe directement au torrent sanguin et de la aux cellules cérébrales en produisant une surexcitation et une euphorie. Dans cette étape la personne se semble à un paon puisqu'elle prend des grands airs et s'imagine qu'est regardé, mais après de passé la surexcitation des cellules cérébrales, elles deviennent ivres en perdant l'individu le control du mouvement et de la raison.


La tête commence à sentir rapidement les effets de l'alcool aussi tôt il se fait présent dans la sang. En seconds il entre dans le cerveau en affectant les neurones et en retardant ses messages au corps. Le coeur, se fatigue au lutter contre cette puissante drogue, en accélérant ces pulsations. Au continuer en buvant, l'alcool passe au torrent sanguin, et exerce control sur le centre de la parole, de la vision et de l'équilibre. La liqueur est dépressive pour le système nerveux central, il a personnes qui s'amusent et d'autres qui s'attristent à cause de lui.



- INTOXICATION.

L'organisme qui n'est pas habitué à l'alcool se résiste, mais l'être humain veut s'alcooliser, se détruire et pour cela il oblige à son corps, de cette façon l'organisme le demande plus et plus. Peu à peu le système nerveux est affecté, s'origine la perdre dans la capacité de coordination des mouvements, quelque fois le déséquilibre et d'autres chutes.


S'il s'abuse l'ataxie locomotrice peut arriver, une paralysie propre des alcooliques. L'alcool produit effets dépressifs et une apparente sensation de chaleur au quand les vaisseaux cutanés se dilatent, mais se qu'il passe réellement c'est la perdre du chaleur de l'organisme.


En état d'ivresse l'alcoolique se semble à un macaque, il fait des choses propres d'un macaque, il devient un clown, une personne qui veut lutter avec n'importe qui, il pense qu'il est superman, les personnes qu'arrivent à cet état veulent séduire la femme du prochain et quelque fois il embrasse à ses amies. Lorsqu'il perdrait le contrôle total de mouvement la personne se semble à un porc, jetés n'importé où dans la ville, traînés dans la boue comme un porc le ferait.


Au s'habituer à cette horrible vice déjà l'individu à besoin de lui pour exercer ses activités quotidiens et ainsi, il y a des ouvriers que ne puissent pas faire aucune travail s'ils ne sont pas ivres, le vendeur à besoin de s'alcooliser pour faire ses vendes et apparaît le médecin alcoolisé qui doit boire de l'alcool pour pouvoir faire une opération chirurgical. De plus en plus augment l'intoxication et l'alcoolique devient un «pipero», une machine humaine dont l'unique pensé et motif d'existence c'est l'alcool.



-MORTE.

C'est le final inévitable de toute intoxication alcoolique. L'alcool altère les facultés du mental, le foie se gonflé, soufre le coeur, il se produit un ulcère, cirrhose hépatique et personne ne peut deviner qu'est-ce que le donnera la morte: sera le coeur, la cirrhose hépatique, un accident de la route, morte violant comme conséquence d'un désastre émotionnel ou mental, hémorragies internes? etc. Mais la mort à cause de l'alcool en général c'est horrible, il y a ceux qui ne mangent pour ne pas perdre l'état d'ivres, ceux-la sont pratiquement des suicides.

Muerte Alcohol

La dépression c'est souvent le résultat des buveurs invétérés. Si une femme en ceint prendre quelques coupes de plus, en minutes son foetus aura la même quantité d'alcool dans le sang; ceci peut nuire au cerveau vulnérable du foetus. L'alcool, aussi est connu historiquement comme un dangereux anesthésique avec un étroit range entre le froid et la mort. L'empoissonnement à cause de l'alcool c'est mort pour asphyxie.


La coeur pompe 36 millions de fois à l'année, au augmenter sa grandeur par excès d'alcool, le coeur ne pompé bien et ainsi le sang s'accumule dans le poumons en causant l'édéma poumonar. La liqueur en excès est une drogue dévastatrice, elle sépare des familles et amitiés; abîmé la santé; remplit prisons, hôpitaux et morgues. Le point ou ligne divisoire entre le buveur de la week-end et l'alcoolique, c'est incertain.


L'alcool ne peut pas être explique simplement par hérédité, mais une histoire d'alcoolisme dans la famille c'est un signe de haut risque. L'alcool est le coupable du 70% des accidents et la plupart des homicides. 

L'alcool génère excès d'acide chlorhydrique et la production d'acide accompagné de l'alcool nuit aux tissue, les murs stomacaux et les vaisseaux sanguins, en générant ulcérés et hémorragies. L'excès d'acide chlorhydrique produit de la gastrite alcoolique.


CIRROSIS HEPÁTICA ALCOHÓLICA

L'alcool enflamme le duodénum et produit ulcères duodénaux très douloureux, mais quelque fois l'alcool endorme les terminales nerveuses et les personnes ne sentent la douleur. Le foie accomplit 5 fonctions vitales, entre eux, il neutralise la substance toxique et produise beaucoup substances vitales pour avoir un corps sain.


L'alcool interrompre toutes ces fonctions et c'est la cause principale de mort dans l'alcoolique
L'alcool a effets toxiques qui affectent le déroulement des cellules embryonnaires dans le foetus de la femme en ceint, il peut affecter au cerveau dans le déroulement, ce qui peut faire quelque retard mental et les traits faciaux de la créature peuvent se déformer. Les bébés des mères qui consomment de l'alcool, ont une tendance à peser moins que le moyen et à mesure que ils grandissent, peuvent avoir problèmes de hyperactivité ou difficultés pour l'apprentissage.


Le cerveau c'est l'organe le plus délicat du corps et son poids c'est seulement le 2% du poids total du corps. Le cerveau a plus de 15.000 millions de neurones cérébraux qui se maintiennent en communication pour produire les pensées, mouvements et les sensations. Le cerveau reçoit l'énergie à partir de l'oxygène et du glucose qui est approvisionné fréquemment à travers d'un inextricable système d'artères.


Il faut se rappeler que les cellules commencent à mourir après de la naissance et elles ne sont jamais remplacées. Déjà à partir des 30 ans murent approximativement 100.000 neurones cérébraux tous les jours. Mais l'alcoolique détruit une majeur quantité (le même que le masturbateur et le toxicomane), puisque dans une seul ivresse ils détruisent approximativement 9 millions.


Avec les pratiques de transmutation ou sexe sage et conscient que nous prêchons et pratiquons dans la science gnostique s'arrêta la morte de ces miles de neurones tous les jours. 

La mort de l'ivre c'est très horrible. Dans les cliniques et hôpitaux ils deviennent très nerveux pour le manquement de la boisson. Ils clament, crient, exigent la bouteille; sa désespérance est terrible. Quelques meurent en vomissant du sang, outres avec terribles diarrhées, etc.

L'alcool brûle la queue du spermatozoïde et ceci origine fils abrutis. L'alcoolique, avec le temps, souffrira de pression haut et cardiopathies. Le plus grave c'est que l'alcool, pour être un dépresseur, gêner impuissance sexuelle prématurée et ceci c'est très douloureux. Nous avons connu beaucoup cas de jeunes hommes mineurs de 30 ans IMPUISSANTS et STERILES à cause de l'alcool.


.: La campagne contre l'alcool.


La véritable campagne effective contre l'alcool, se fait en expliquant toutes ces aspectes dans l'école, baccalauréats, universités, etc. Seul la compréhension créatrice peut empêcher les gens de tomber dans ce vice épouvantable.

 

 
La véritable éducation commence au foyer. Les pères de famille qui boivent donnent un très mauvais exemple à leurs enfants et les conduisent sur le chemin fatal de l'abîme. Dans tous les foyers on doit enseigner aux enfants ce qu'est cet horrible vice, les trois aspects successifs de ce chemin horrifiant. 
Ce type d'enseignement, accompagné du bon exemple, est radical pour 
préserver les nouvelles générations des conséquences abominables de l'alcoolisme. Ce qui est bien appris au foyer n'est jamais oublié.

 


Les bases de la jeunesse se trouvent dans le foyer, l'école et dans la rue. La jeunesse élevée sur la base de l'Education Fundamentals, c'est en fait édifiant et dignifiant. La jeunesse élevée sur faux fondements est par conséquence logique, un chemin trompé. Les excès de la jeunesse sont lettres de changes tirés contre la viellés, payable avec intérêts très chers, à trente ans date.


Sans éducation fondamentale, la jeunesse résulte une ivres perpétue: c'est la fièvre de l'erreur, la liqueur et la passion animal.


La SCIENCE GNOSTIQUE enseigne clefs fondamentales de type psychologique qui emmènent à l'auto connaissance, à la perfection et à vivre mieux. La SCIENCE GNOSTIQUE lute pour la régénération humaine, pour récupérer et lever les valeurs morales et spirituelles dédaignées actuellement par l'intellectualisme athée. En plus elle enseigne les trois facteurs de la Révolution de la Conscience et l'auto-exploration intérieure à travers de l'auto observation pour connaître les cause et éradiquer de nous-mêmes l'erreur la douleur.
 

ContadoresCursosContadores de visitas gratis para web

Envoyer à un ami